Non classé

Découvrir le métier de couvreur

 

Un métier exercé à l’air libre, le couvreur a pour activité de poser, d’entretenir et de refaire la toiture d’une maison. De son travail, cet expert en revêtement de toiture assure aussi bien l’aspect de votre toiture que l’étanchéité et l’isolation optimale de celle-là.

Apparemment,  c’est un travail qui ne convient pas à tout le monde. Comme il requiert une technique assez complexe dans les différentes interventions, quelques conditions et des formations sont exigées avant d’exercer ce corps de métier. Qu’est-ce qu’il faut donc savoir sur ce boulot et comment devenir un couvreur professionnel ?

Les missions d’un couvreur

Le métier d’un couvreur comme celui qui se trouve sur https://www.entreprise-couverture-06.fr/ est très sympathique. En fait, le fait de poser divers matériaux pour qu’après ça forme un tout, jolie à voir, est vraiment un art. C’est ce qu’un couvreur réalise, chaque jour, dans un chantier et avec une petite équipe. Il utilise divers matériaux  comme l’ardoise, les tuiles, les chaumes, le métal, le zinc et autres encore pour mener à bien ses missions.

Ainsi, le couvreur exerce des tâches très variées dont la directive repose sur le chef de chantier ou sur la personne qui l’a engagé. Avant tout, cet expert en toiture a pour rôle de conseiller le client sur la forme du toit la plus favorable, les matériaux à utiliser et cela en fonction de son budget. Puis, ainsi fait, le couvreur et toute son équipe doivent impérativement suivre un plan de travail pour ne pas se perdre dans la manœuvre.

Par ailleurs, il a également pour mission de sécuriser le lieu de travail en mettant des dispositifs de sécurité. Comme c’est un travail en hauteur, la mise en place d’un échafaudage, de cordes d’attache et d’une échelle est obligatoire.  Et dans la manœuvre,  il fixe les liteaux sur la charpente et installe la couverture du toit selon la préférence du client. Enfin, il accomplit les diverses finitions à savoir la pose des tuyaux de canalisation et d’évacuation des eaux de pluie (gouttières et chéneaux).

Les compétences et qualités requises

Dans l’exercice de ce métier, il faut avoir une capacité physique optimale. Un couvreur ne doit pas avoir le vertige et doit aimer travailler à l’extérieur. Peu importe le temps qu’il fait, qu’il pleut, qu’il vente ou  qu’il  neige, le couvreur doit assurer son travail. Ce professionnel doit être très prudent  et concentré dans la pose du revêtement. Avoir un bon sens de l’équilibre et un mental d’acier est nécessaire.

En outre, il faut nettement avoir des compétences de maçon, car il y a des finitions à faire, des murs à enduire, des briques  à empiler, des matériaux à souder, etc. Mais cela ne suffit pas, encore faut-il des connaissances des matériaux et des techniques de couverture. Voilà pourquoi ce travail nécessite des années d’apprentissage et de formation.

Les différentes formations pour devenir un couvreur

Si vous rêvez de devenir un couvreur, voici les différentes formations à suivre et les diplômes à avoir. Tout d’abord, vous devez suivre des cours auprès des instituts d’apprentissage de ce métier. Et vous obtiendrez, au bout de quelque temps un CAP ou un BEP. Puis, vous pouvez poursuivre les formations  et détenir par la suite un CAP couvreur, ou un CAP étancheur du BTP et des TP, ou un  CAP étancheur-bardeur, ou un brevet professionnel étanchéité du bâtiment, ou un brevet de maîtrise couvreur ou brevet professionnel de couvreur, ou encore un BEP technique du toit.

Pas de Commentaires

Votre Commentaire