Services

3 techniques pour réussir le dessouchage

Afin d’obtenir une surface plane après l’abattage d’un arbre, une opération de dessouchage est souvent nécessaire. Elle consiste à extraire du sol la souche et les racines. Découvrez comment réussir cette tâche avec brio.

Les précautions à prendre

Avant tout procédé de dessouchage, il est essentiel de prendre quelques précautions afin d’éviter les accidents. La première consiste à localiser les éventuels conduits souterrains pouvant se trouver sur la zone d’intervention. L’existence de ces infrastructures destinées à l’alimentation de l’eau, de l’électricité de gaz ou à l’évacuation d’eau usée rend le travail assez délicat, surtout si vous vous trouvez dans une zone urbaine. Si la souche se trouve près d’un terrain mitoyen, il est nécessaire de demander l’autorisation du voisin pour avoir accès aux racines pouvant se trouver sur sa propriété.

Les différentes techniques de dessouchage

Trois techniques peuvent être utilisées pour le dessouchage : l’intervention manuelle, le procédé mécanique et la technique naturelle.

1 L’intervention manuelle 

Elle nécessite généralement une pelle, une hache, une pince à talon ainsi qu’un tire-fort ou un treuil manuel. La terre est dégagée à l’aide d’une pelle puis les grosses racines sont coupées à la hache et la pince à talon. Avant l’extraction, trouvez un point d’ancrage solide pour le tire-fort. Pour cela, vous pouvez utiliser un autre arbre ou une voiture. Entourez ensuite la souche avec une chaîne fermée solidement par une manille. Une autre chaîne sert ensuite à ceinturer l’arbre, elle est aussi fermée par une manille. Mettez le crochet de l’élingue du tire-fort sur une jonction des deux chaînes. Une fois le système mis en place, l’arrachage de la souche s’effectue par une manœuvre du tire-fort en manipulant le levier destiné à cet effet.

2 Le procédé mécanique 

L’intervention est réalisée à l’aide d’engins mécanisés comme la pelle mécanique ou un mini tracteur. L’arrachage de la souche peut se faire en tirant celle-ci via une chaîne accrochée à un engin de traction ou en la poussant à la base à l’aide d’une lame de pelle mécanique. Le rognage de la souche peut également être envisagé, il s’agit d’un rabotage permettant de réduire la souche et les racines apparentes en copeaux.

3 Le dessouchage naturel 

Si vous n’êtes pas pressé, des méthodes naturelles ont déjà fait leur preuve pour le dessouchage d’un arbre. Pour cette technique, vous avez besoin d’une perceuse, d’une mèche à bois de 18 mm ainsi que de plusieurs gousses d’ail ou de gros sel selon votre choix. Faites des trous de 20 cm sur la souche, et ce, tous les 10 cm. Remplissez chaque trou de gousse d’ail ou de gros sel avant de le refermer avec de la terre argileuse. Prévoyez un entonnoir pour faciliter l’introduction de gros sel dans le trou. Les gousses d’ail vont produire du sulfure d’allyle accélérant le processus de décomposition du bois. Les racines seront également détruites, car cette substance sera véhiculée par la sève. Il faut compter entre deux à quatre ans avant de pouvoir retirer facilement la souche.

Pas de Commentaires

Votre Commentaire