Sécurité routière

Les démarches pour l’obtention du permis de conduire

Doit-on passer en auto-école pour pouvoir passer l’examen pour le permis de conduire ? Faut-il un permis français même si on a déjà un permis étranger ? Qu’en est-il de la récupération du permis après sa perte ? En bref, quelles sont les démarches pour l’obtention d’un permis de conduire permettant de circuler en France ?

Auto-école et candidat libre

L’existence même du terme « candidat libre » signifie qu’il est possible à un individu prétendant au permis de conduire de passer l’examen sans être présenté par une auto-école. Néanmoins, il aura nécessairement fait son apprentissage au sein d’une auto-école et possède donc un dossier qui lui permettra de se présenter à l’examen. Ce dossier d’auto-école peut être utilisé partout où il est amené à se déplacer. En d’autres termes, s’il a fait l’auto-école à Paris mais qu’il a été transféré à Marseille pour ses études par exemple, il pourra utiliser son dossier pour passer l’examen à Marseille.

Les démarches administratives pour le permis de conduire

La démarche varie d’un cas à l’autre. Ceux qui n’en sont plus à leur premier examen doivent récupérer leurs dossiers. Ceux qui doivent repasser le permis après une suspension ou une annulation auront à passer des tests psychotechniques et médicaux. Ceux dont le numéro NEPH n’est plus actif devront en demander la réactivation auprès de leur préfecture. Pour tous les cas, il y aura à fournir les documents ci-après : une pièce d’identité, deux photos d’identité avec le nom et l’adresse sur le dos de chaque photo, deux enveloppes timbrées aux noms et à l’adresse du candidat, une copie du certificat de participation à la journée défense et citoyenneté (attestation de convocation ou d’exemption pour les moins de 25 ans) et enfin, l’Attestation de Sécurité Routière (ASR ou ASSR2).

La mise à jour et la récupération du permis

Tout titulaire d’un permis étranger aura à l’échanger contre un permis français auprès de la préfecture au bout d’un an d’utilisation sur le territoire français sinon à repasser les épreuves de code et de conduite. Pour ce qui est de la récupération du permis dont plus de 3 points ont été perdus durant la période probatoire, la démarchera consiste à refaire un stage de formation et repasser l’examen. En ce qui concerne le cas particulier de la perte physique du permis, la démarche est d’en demander le renouvellement auprès de la préfecture avec éventuellement une déclaration de vol s’il s’agit d’un vol.
Chaque candidat au permis de conduire est une situation unique. Il est à noter que pour ceux qui sont pressés d’obtenir ou de ré-avoir leur permis, il existe des centres qui dispensent des formations accélérées. C’est le cas pour Avron qui est une auto-école à Paris spécialisée dans les stages intensifs.

Pas de Commentaires

Votre Commentaire